• Ma meilleure amie, j'aimerais te faire le plus beau de tout les textes qu'on puisse faire à sa meilleure amie. Mais il y a tellement de choses à dire sur toi que je ne sais même pas par ou je vais commencer. Je veux que tu saches que t'es la meilleure amie que je n'ai jamais eu, sans toi, je pense que je serai plus là et je ne préfère même pas y penser.. Imaginer une seule seconde mon avenir sans toi met en réalité impossible. Tu es celle qui m'a fait croire en l'amitié,celle qui me soutient parmi tant d'autre. Tu connais mes histoires & les moindres petit truc de ma vie, on se connait par cœur. Toujours la l'une pour l'autre et ça jusqu’à la fin je te le promet. Si un jour tu viens à tombé je te promet de toujours être la pour te réconforter.. Tu sais désormais, le faite que je sais que t'es quelqu'un de confiance,j'ai pu me confier, je me sens plus légère. Parce que tu vois,j'ai pu en parler de ce qui me faisait tant de mal. On dit souvent que parler fait du bien et bah c'est vrai. Pour avancer, j'avais besoin de me confier, de parler à quelqu'un, à quelqu'un de confiance et tu as été là, dans les pires moments de ma vie comme dans les bons. J'aime être avec toi en cours, en dehors des cours etc, parce que même quand tout va mal, t'arrive a me faire oublier la douleur.. A mon avis tout le monde voudrais avoir une amie comme toi parce que tu es cette fille qui est tout simplement exceptionnelle. Parce que je sais que si je vais mal c'est vers toi que je me retourne. Tu sait trouver les mots juste pour me remonter le moral. Parce que tu ne m'as jamais lâché, t'as toujours su resté auprès de moi. T'es arrivé à me faire rire alors que je voulais qu'une chose, pleurer. Parce que je sais que moi sans toi c'est impossible n'est-ce pas? Pire en cours en plus car quand l'une n'est pas là l'autre n'a pas envie d'aller à l'école,on a qu'une envie c'est de rester dans son lit et dormir pour pas être seule en cours ahah, Je sais une chose c'est que jamais je ne te laisserai tomber. Toi? Jamais je pourrais t'oublier et surtout parce que t'es ma meilleure amie. Bien plus qu'une amie, ma meilleure amie. Je te remercirais jamais assez pour tout ceux que t'as fais pour moi, pour tout tes conseil, toute tes aides et ton écoute quand j'allais mal, quand j’étais plus bas que terre.. T'as toujours su me tendre la main et ça même quand j'étais au plus bas, t'as su me redonné le sourire, me tenir la main assez fort et me donner la force de me relever après toutes mes chutes et même les plus brutales..Car toi même tu sais à quel point, j'ai pu tomber bas, au point, de ne plus croire en rien, ni même l'amitié. C'est grâce à tes blagues que je sèche toutes mes larmes. Quand des fois, j'ai plus la force, que je n'ai plus envie de vivre, c'est toi avec tes blagues qui fait que je ne fais pas ce que je devrais pas faire. Il y a bien que toi qui sais toute ma vie. Celle a qui je raconte vraiment tout, tu me connais par cœur, c'est toi qui vois quand je vais super mal,tu le remarques direct quand j'ai qu'une envie de pleurer. Et tu sais quoi?Je te fais la plus grande promesse, celle de t'écouté, de t'aider, de consoler, te faire rire et sourire, te conseiller, être la dans les bons mais aussi et surtout dans les mauvais moments, de ne jamais te laisser tombé et surtout de t'aimer jusqu'à la fin de mes jours ! Les journées qu'on passe ensemble que ce soit à l'école ou autre.Trop de fois on m'a trahit. On m'a laissé.. Mais avec toi je sais que jamais ça sera le cas car jamais on a eu des disputes ou une seule,des filles comme toi y en a pas a tout les coins de rue.. Et je suis tellement fier d'être ton amie, d'avoir ton amitié.. D'être tout simplement ta Meilleure Amie.Tu sais,une amitié comme la notre j'en ai jamais eu une aussi forte, aussi sincère et incassable. Tu le sais. Tu peux même pas imaginé comme tu compte pour moi c'est trop impressionnant. Jamais je veux te perdre parce que sans toi c'est impossible.. J'ai connu beaucoup d'amitié mais rien n'égalise celle que j'ai avec toi.. Jamais je ne pourrais perdre ma meilleure amie, parce que sans toi ce serais pas possible. Même pas un simple regard, on se comprend. Malgré toutes les erreurs que j'ai pu faire dans ma vie, tu ne m'as jamais jugé, tu as toujours su me comprendre, m'aidé et non me rabaissé comme on me l'a si bien fait auparavant.. J'ai compris ce qu'était une vrai amie, une meilleure amie. J'ai surtout enfin compris ce qu'était une vraie amitié.. Car la notre je peux t'assurer qu'elle est vrai, sincère, incassable, incontestable, elle surmonteras toute les épreuve de la vie et je ne voudrais pour rien au monde la perdre ton amitié. Tu sais quoi ? Bah ma plus grande fierté c'est surement d'être ton amie, d'être ta meilleure amie. Je tien a toi surement plus qu'a ma propre vie. Je pense, enfin non je suis même sur que si un jours je venais a te perdre je ne m'en remettrai vraiment pas.. T'es celle qui compte le plus, celle que je considère comme ma sœur enfaîte, enfin compte, une meilleure amie c'est comme une sœur non? Toi qui a su prendre la plus grande place dans mon cœur je pense, tu as su être la dans les bons mais aussi dans les mauvais moment, toi qui a toujours su me redonné le sourire et sa même dans les moments les plus pire, toi que je voudrais perdre pour rien au monde. Toi avec qui je me tape de ces délires. Toi qui ne m'as jamais fais de coups bas, la seule qu'a toujours était présente pour moi... Sache que moi je serais toujours la pour toi comme toi tu l'as toujours été pour moi.. Je te laisserais jamais tombé, tu peux en être sur et certaine. J'ai jamais eu une amitié comme la notre, Notre amitié et tellement magnifique que te perdre serais vraiment trop dure pour moi..La meilleure amie dont tout le monde rêve, celle qui sait être présent quand on en a besoin, toi avec qui on peut rire,jusqu'à en pleurer. Tu es ma meilleure amie et tu le saura pour toujours car jamais je voudrais te perdre, tu compte trop pour moi..On est jamais mais vraiment jamais l'une sans l'autre presque surtout à l'école.. Je n'avancerais plus jamais sans ma meilleure amie..C'est la plus belle chose que l'on puisse avoir dans ce monde..Ce texte ne vaut rien a coté de notre amitié, Mais je suis désolé j'arrive pas a trouvé les bons mots pour te prouvé à quel point je tiens à toi.


    104 commentaires
  • 《 Je suis désolée si je veux toujours te parler. Je suis désolée, mais quand tu es long a répondre, je suis triste. Je suis désolée si parfois je te dis des choses qui t'énervent. Je suis désolée si des fois je suis un peu ennuyeuse. Je suis désolée si tu ne veux pas me parler autant que moi je le veux. Je suis désolée si je pense a toi un peu trop et un peu trop souvent. Et je suis désolée si quelques fois je peux te paraître un peu collante. Mais je suis comme ça uniquement lorsque tu me manques. 》


    3 commentaires
  •  Alors bah il y as beaucoup de choses à dire en faite! Moi j'ai toujours le sourire aux lèvres mais au fond je vais très mal, je suis malheureuse enfermé dans ma bulle sans jamais qu'ont m'entende je reste enfermé dans ma chambre à pleuré sur mon sort. Parfois j'écrit des lettres j'y raconte tous mes souçis, mes tristesse, mes larmes bref tous ce qui va mal. Dans ces lettres j'explique, je dit que personne ne m'aime, tout le monde me critique, je suis sans cesse rejetté et que je ne sais plus du tout quoi faire! Tous sa je le garde pour moi mais croiyait moi c'est lourd très lourd a porter, et je n'arrive pas à en parler... J'avance toute seule sans demandé rien n'à personne, les gens me fond du mal et moi je les laisse faire je dit jamais rien puisque de toute façon cela ne servirait à rien parce qu'ils ne s'érreterons pas pour autant. Plusieurs fois j'ai tenté d'essayer de me faire aimer ou juste apprécié par quelqu'un mais je ne comprend pas la mentalité des gens, puisque malgrès toutes ses histoires qui sont raconté sur moi même leur prouver à tous que c'est faut aucun ne me croira parce qu'ils croivent tous les ragots plutôt que moi même! Aujourd'hui j'essaye de gardé espoir qu'un jour tous changera et que les gens me regarderons différaments que maintenant... Je veut juste sortir de ce cauchemar, c'est tous ce que je veut! Chaque soir après mes cours en rentrant chez moi, je m'isole pour pleurer, pleurer encore et encore parce que j'ai passer une journée affreuse comme toujours, je me pose des questions comme : "Pourquoi les gens me haïssent t'il autant mais jmais une seul fois dans ma vie j'ai eu une réponses à sa parce que jamais quelqu'un ne sais intérréssé a moi plus de 5 minutes ... Qu'es ce que je peux faire pour qu'un jour quelqu'un me regarde comme une fille normal et non pas comme un "monstre", que cette personne viennne me parlé essuié mes larmes et me reocnforte, je demande pas la lune pourtant mais personne n'est la pour faire sa! Aujourd'hui j'ai juste envie de mettre fin à mes jours et à ma vie, personne ne m'aide et ce poids devient trop lourd a porté seule! J'avance toute seule sans rien demandé à personne par peur d'être toujours rejétté ... Voila je crois je vais m'arreter la parce que j'ai déjà dit énorme et ceux qui ont lus tous ce texte et qui ne se sont pas arreté à la deuxième lignes bah si c'est pour venir me humilié derrière en anonyme saché que cela ne servirai à rien.. j'ai aps besoin de votre pitié! Par contre ceux qui veulent parlé ou quoi que ce soit vous êtes les bien venu! :/♥

     


    5 commentaires
  • J'ai beau me répéter cette phrase en boucle, j'ai beau écouter cette musique en boucle, je sais désormais que tu reviendras plus, où du moins plus comme avant. J'aimerai tellement remonter le temps, revenir au temps où on rigolait ensemble, où tu me disais des choses tellement adorable, au temps où l'on se parlait tout les jours, au temps ou tu me disais "Je t'aime, et ça pour toujours", au temps où l'on passait toute la soirée à se parler au téléphone, au temps où l'on pouvait pas se passer de l'un à l'autre, je pensais vraiment que tu tenais à moi.. Regarde maintenant où on en n'est, tu ne m'adresses plus la parole, plus un seul sourire..juste des regards qu'il veulent tout dire. Je ne pense pas que tu te rends compte du mal que tu me fais, je te veux à mes cotés, je rêve encore d'une amitié durable avec toi. Cette présence qui me faisait tant de bien a disparu, comment continuer sans toi? Je me suis rendu compte à quel point je tenais à toi lorsque je t'ai perdu.. Perdu définitivement? Je pense maintenant que oui, après des mois d'absence, des mois de silence, où des fois quelque mots, "tu me manques", mais comment te croire? Tu fais aucun efforts. Tu es sorti de ma vie, mais pas de mon cœur . Je serais toujours là pour toi si tu le souhaite, malgré tout ce que tu m'a fais souffrir. Ouvre les yeux, des gens a qui tu fais du mal et qui sont près a t'accueillir les bras ouverts ensuite, il y en a pas des tonnes, a par ceux qui t'aiment vraiment.. J'attends, mais le temps passe et tu ne reviens pas. Je pourrais jamais te haïr, malgré comment tu m'as déçu plus d'une fois, il y a que toi pour me faire ressentir des choses comme ça, comment? Je ne saurais même pas comment l'expliquer. C'était toi qui me rendais si heureuse, qui me redonnait le sourire. Maintenant t'es partis et plus rien ne va.


    votre commentaire
  • "T'as cru que l'adolescence c'était une bête étape à passer? Une étape qu'en deux secondes c'est finit? Non, soit on arrive à tenir soit on y arrive pas, soit tu te retiens soit tu pars, tu pleures, tu craques, mais certaines personnes partent mais ne reviennent jamais. L'adolescence c'est cruel, c'est d'la merde. Tu te demandes comment quelqu'un arrive à changer ton humeur en un SMS, pourquoi t'es comme ça, pourquoi tu réagis comme ça avec tes parents, tes amis, pourquoi tu as l'impression d'être lunatique, mais en vrai tu t'rend pas compte des conséquences que ça peut avoir.. T'es perdu, toujours dans tes pensées et ta musique, mais t'es né pour continuer à vivre, alors souris à la vie quoi qu'il arrive."


    3 commentaires
  • Tu veux te suicider? Imagine ça. Tu rentres des cours un soir, après une horrible journée, encore. Tu es prête à tout abandonner cette fois. Tu vas dans ta chambre, tu fermes la porte, tu reprends ce morceau de papier, cette lettre de suicide, que tu as écrit maintes et maintes fois, encore et encore. Tu prends cette lame de rasoir, et t'ouvres les veines pour la dernière fois. Tu prends cette boite de pilules, et les avales toutes. Tu t'allonges patiemment, tenant cette lettre sur ta poitrine, tu fermes les yeux pour la dernière fois. Une heure plus tard, ton petit frère toque à ta porte pour te dire que le dîner est prêt. Tu ne réponds pas alors il entre, il voit seulement que tu es allongée sur ton lit, alors il pense que tu dois dormir. Il redescend et dit ça à ta mère. Elle monte dans ta chambre pour te réveiller, mais remarque que quelque chose ne va pas. Elle prend la feuille que tu as dans les mains, et la lis. Sanglotant, elle te secoue, crie ton nom, mais tu ne bouges pas. Ton frère, désorienté, cours dire à ton père que ta mère n'arrive pas à te réveiller. Ton père monte les escaliers affolé, voit ta mère en train de pleurer, tenant fermement cette lettre contre sa poitrine, près de ton corps sans vie. Il comprend rapidement, et se met à crier, jetant un objet à travers la pièce. Puis, il tombe à genoux, et se met à pleurer. Ta mère s'approche difficilement de lui, ils se prennent dans les bras, et pleurent. Le lendemain à ton lycée, la principale annonce ton suicide à la classe. Cela prend quelque seconde avant que chacun se rendent compte, puis, tout le monde devient silencieux. Ils se blâment tous eux-même. Tes professeurs pensent qu'ils ont été trop durs avec toi. Ces filles populaires repensent à tout ce qu'elles t'ont dit de méchant, bêtement. Ce garçon qui avait l'habitude de t'ennuyer et de t'insulter, ne peux pas s'empêcher de se haïr pour n'avoir jamais osé te dire à quel point il te trouvait belle en vérité. Ton ex petit copain, celui à qui tu disais tout, celui qui t'a largué, pourtant il ne peut pas supporter d'entendre cette nouvelle, il s'effondre, se met à pleurer puis quitte la classe. Tes amis? Ils sanglotent aussi, se demandent comment ils ont fait pour ne pas se rendre compte que quelque chose n'allait pas, ils auraient aimé pouvoir t'aider avant qu'ils ne soit trop tard. Et ta meilleure amie? Elle est en état de choque, elle ne peut pas y croire. Elle savait ce que tu traversais, mais elle ne pensait pas que ça pouvait aller si mal.. au point d'en finir. Elle se lève, et sort de la classe. Dans le couloir, elle s'effondre par terre, tremblante, se met à crier, mais aucune larme ne sort. Quelques jours plus tard, à ton enterrement. Il y a foule, beaucoup te connaissaient, et appréciaient cette fille pétillante. Celle qui était toujours là pour les autres, l'épaule sur laquelle on pouvait pleurer. Ils parlent tous des bons souvenirs qu'ils ont eu avec toi. A tous, on peut voir des larmes couler de leurs yeux. Ton petit frère ne sait toujours pas que tu t'es suicidé, il est trop jeune. Tes parents lui ont seulement dit que tu étais décédée. Ça le blesse, énormément. Tu étais sa grande sœur, tu étais supposée être toujours là pour lui. Ta meilleur amie, elle essaye de rester forte durant toute la cérémonie, mais au moment où ton cercueil est mis en terre, elle perd tout moyen, et se met à pleurer comme elle n'a jamais pleuré. Et elle continuera, pendant des jours, et des jours. Deux ans plus tard. Tes amis, pour la plupart tombés dans la dépression, parlent toujours à un conseiller/­thérapeute une fois par semaine. Certains de tes professeurs ont tout simplement quittés leur job. Ces filles populaires ont maintenant des troubles alimentaires. Ce garçon qui t'insultait, s'ouvre les veines. Ton ex petit ami ne sait plus comment aimer et n'a jamais pu avoir une relation stable à nouveau. Ta meilleure amie? Elle a essayé de se suicider, elle n'a pas réussi comme toi, mais elle a essayé, plusieurs fois. Ton frère? Il a finalement découvert la vérité sur ta mort. Il se coupent, s'ouvre les veines, pleure le soir. Il fait tout ce que tu as fait pendant des années, et qui t'a conduit au suicide. Tes parents? Leur mariage est tombé à l'eau. Ton père est devenu alcoolique, pour le distraire du mal que lui a causé ton décès. Ta mère est tombée dans une profonde dépression qui la tue à petit feu et reste clouée au lit toute la journée. Les gens ne s'en fichent pas. Tu ne le remarque peut-être pas, mais ils ne s'en fichent pas. Tes choix ne t'affectent pas seulement toi, ils affectent tout le monde autour de toi. Ne mets pas fin à tes jours, il te reste tellement à vivre. Les choses ne peuvent pas s'améliorer si tu abandonnes.


    votre commentaire
  • Les gens te disent "je t'aime" voir "je t'adore" et ils te disent qu'ils tiennent à toi.. Puis du jour au lendemain, ils t'oublient complètement comme si tu n'avais jamais existé. Parce que beaucoup trop de gens parlent sans savoir la valeurs de ces choses.


    votre commentaire
  • C'est quoi votre problème au juste? 
    C'est quoi votre problème avec les gens qui sont pas comme vous? Vous êtes jaloux ou vous avez la haine qu'ils soient juste différents, tous simplement parce qu'ils n'ont pas le poids idéal. Parce qu'ils n'ont pas un corps et un visage parfait. Vous voulez les faire tombée c'est ça ? Vous aimez voir les gens souffrir, les poussez à être en dépression, les affichée par tout les moyens possibles. Vous vous sentez supérieur, mais vous n'en valez pas plus qu'eux. Vous êtes stupide, ridicule, immature. Pour vous sais juste une simple blagues. L'histoire de poussez quelqu'un dans les escaliers ou de l'insulter pour rigoler. Mais vous savez pas les conséquences que ça peux avoir sur la personne. Ce qu'elle fait quand elle rentre chez elle, le soir. Quand elle s'effondre contre son mur en ce remettant en question, vos insulte repasse en boucle dans sa tête, elle ce demande si c'est réellement une bonne personne. Une humaine comme vous et moi. Cette personne peux aller jusqu'à s'auto-détruire, ne plus manger ou de ne plus vouloir vivre.. Et quand vous la voyez chaque jour, cette personne souris et rigole en disant que tout va bien. A première vu cette personne à l'aire d'être pleine de joie avec une vie parfaite. Mais non, détromper vous, cette personne souffre et elle à besoin d'aide. Elle ce coupe les veine chaque soir en pensant à ce que vous lui dites.  Elle ce regarde dans le miroir avec un aire de dégoût.
    Remettez vous  en question. Arrêter d’humilié les gens pour votre plaisir. Ce n'est pas une passion. Ce n'est pas une mode. C'est un cauchemar à vivre pour les victimes. Mettez vous à leur place et aidez l'es, au lieu de les enfoncé. Et pour les victimes, battez vous, vous méritez de vivre, et vous avez le droit au respect. Ne faites pas attention au autres insultes, critiques. Vivez votre vie comme vous avez envie de la vivre et laissez les avis négatifs derrière vous. Vous êtes fort, on peux vous faire tombée mais vous pouvez toujours vous relevez et ça j'en suis sur ! Si personne ne crois en vous, il s'agit juste d'une chose, c'est que moi je crois en vous :3


    votre commentaire
  • 《 Écoute, je sais... Je sais que je ne suis en rien le genre de fille que tu aimes, je suis peut-être même l'opposé de ton idéal. Non, laisse moi parler. Je sais que je suis pas cette personne que tu attends. Je n'ai ni de longues jambes, ni une poitrine énorme, ni des longs cheveux, ni de grands yeux de bébé. Je ne suis pas une couverture de magasine, ça c'est sur. Je ne suis pas parfaite. Je ne suis pas cette fille qui peut passer des heures à faire du shopping, qui peut s'habiller en un clin d'œil, qui a de l'allure et de l'assurance. Je n'ai pas des centaines d'amis, je ne reçois pas dix messages par heure. Je ne suis pas très intelligente, je n'ai pas toujours la tête dans les livres. Je ne suis pas une fille exubérante et tout le temps bien dans sa peau. C'est vrai que je ne prend pas beaucoup de place. Mais je t'aime. Je t'aime vraiment. Et si tu y réfléchis rien qu'un peu, l'amour, finalement, c'est rare. c'est rare que quelqu'un nous prenne tout entier, avec notre paquet de qualités, de défauts et de manies. Alors oui, je sais que aujourd'hui, ces mots ne veulent rien dire pour toi. Mais, s'il te plait, ne les oublie pas. Parce que un jour, tu en aura peut-être besoin.. 》


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires